Point de vue

Pourquoi n’est-on jamais satisfait de sa coupe chez le coiffeur ?

Style

En cas de déception, c'est la forme du visage, la silhouette qui sont touchées de manière irrévocable avant plusieurs jours, semaines ou mois. Nous parlons donc d’une affaire importante aux conséquences graves.

Par Guillaume Barki,

Après un bref sondage au sein de la rédaction aux résultats décevants (« c’est parce que je suis noir », « c’est parce que la coiffeuse elle est moche » ou encore « c’est un complot des coiffeurs pour qu’ils soient les seuls sur Terre à être correctement coiffés »), l’enquête a été menée : voici quelques éléments de réponse à ce grand mystère de société.

Les coiffeurs doivent respecter la mode

Au delà d'un quelconque problème de surdité dont il pourrait souffrir, le coiffeur a le devoir moral, éthique et professionnel de respecter quelques standards de la mode actuelle. Si vous tenez donc à vos cheveux dans la nuque à une époque où la nuque dégagée est tendance, il faudra être précis et bien insister.

George Clooney
George Clooney dans la série « Facts of Life »

Les coiffeurs vous catégorisent dès qu'ils vous voient

Quand vous entrez dans un salon de coiffure, vous êtes scruté, analysé et catégorisé. Et directement, on saura quel genre de coupe faire à un homme en chemise à coupe droite rentrée dans un pantalon un peu large et à un autre habillé d'un t-shirt graphique et d'un chino coloré slim.

Les coiffeurs appartiennent à des écuries (témoignage de coiffeur anonyme)

Chaque écurie a sa formation. Chez Franck Provost, par exemple, elle consiste à savoir coiffer avant tout des blondes aux cheveux raides. Le choix s'élargit ensuite à ce qui se trouve dans le catalogue. Il est donc inutile de donner trop d’informations, tant qu’elles ne rentrent pas dans les compétences du coiffeur, elles ne se retrouveront pas dans votre future coupe.

Les coiffeurs insistent

Ne vous laissez pas faire. Un coiffeur n'est qu'un mec avec des ciseaux. Son expérience en la matière n'est rien comparé à la vision avant-gardiste qui vous traverse l'esprit quand vous pensez au monde meilleur dans lequel vos cheveux pourraient grandir. Insistez ! Vous financez ce projet, vous avez votre mot à dire !

Votre persistance devra être plus musclée que celle de Norman :

Le coiffeur n'est pas le coiffé

C’est bête à dire, mais vous avez le résultat final en tête et le coiffeur n'est pas dans votre tête. Il ne peut s'appuyer que sur ce que vous lui dites. Cela signifie que quelque chose d'évident pour vous (et donc inutile à préciser) ne le sera pas forcément pour lui, il n’y a donc aucune chance pour qu’il le fasse.

Dans l’hypothèse où vous êtes quelqu'un avec de grandes oreilles et que vous demandez qu'on vous dégage les tempes, vous devrez préciser au capilliculteur de ne pas faire le tour de vos oreilles. Sans ça, le coiffeur le fera mécaniquement, vos oreilles ressortiront et vous serez une nouvelle fois déçu.

Couverture : Guillaume Barki
comments powered by Disqus