Point de vue

Windows 8, l'heure des premières interrogations

Technologie

Lancé à la fin du mois d’octobre, c'est l'heure des premières interrogations pour le jeune Windows 8. Microsoft va-t-elle réussir à convaincre les utilisateurs PC à migrer vers cette nouvelle version ? Et à part Surface, qu'en est-il de la nouvelle génération de PC et tablettes, Windows 8 « inside » ?

Par Eric Azara,

Depuis quelques années, Microsoft a eu quelques difficultés à anticiper les besoins des consommateurs (ou bien à les créer), se laissant dépasser par Apple sur de nombreux marchés : musique, smartphones, tablettes...

Un manque de vision qui s’est fait sentir en 2007 avec l'arrivée de l'iPhone, puis à nouveau trois ans plus tard avec l’iPad. Si Microsoft aura mis du temps pour proposer une alternative concrète à l’iPhone et Android, il en aura fallu beaucoup moins pour ce qui est des tablettes.

Le principal frein empêchant Microsoft de se lancer sur le marché des tablettes tactiles fut l’absence de système d’exploitation adapté aux usages de ce type. Windows 8, fraîchement sorti est sensé apporter une réponse claire à ce problème, mais de nombreux doutes persistent quant à ses chances de succès.

Un lancement commercial manqué ?

Pour ceux qui s’en souviennent, en 2007, nous chers français avions eu le privilège de découvrir la première pub pour Windows Vista à 21h sur TF1, en compagnie d’une Flavie Flament époustouflée par les effets de brillances de l’interface Aero...

Si plus tard la campagne « Windows 7, c’était mon idée », ne faisait pas preuve de grande originalité, celle de Windows 8 nous laisse dans l’indifférence totale.

On se demande comment un spot ayant pour seule trame un jeune venant demander de l'aide à ses amis pour faire le ménage après une fête, en cherchant des images de produits d’entretiens via une barre de recherche, peut (ne serait-ce que sur un plan purement marketing) inciter les gens a passer sur Windows 8.

Casse-tête en rayon

L’interface hybride du système a donné naissance à des machines « Frankenstein », mi-tablettes, mi-portables, créant une confusion chez l’acheteur, qui dans un rayon rempli de machines Windows 8 sera difficilement capable de faire la distinction au premier coup d’oeil entre un périphérique tactile et un autre qui ne l’est pas.

Nombreux sont ceux qui tenteront de mettre leur doigt sur l’écran de l’appareil pour tenter de le piloter, alors qu’il s’agit d’un ordinateur portable classique avec un écran inerte, mais qui à première vue, a la même apparence que d’autres machines tactiles.

Non Microsoft,
l’hybride c’est pas « cool ».

Ces designs hybrides qui entrainent un manque de distinction entre les différents types de machines peuvent devenir un véritable poison pour Microsoft et également pour les constructeurs eux-mêmes. Une fois de plus, Apple qui dispose d’une gamme de produits parfaitement identifiables les uns des autres tirera les bénéfices de cette ambiguïté.

Windows 8 responsable de l’avenir de Microsoft

Avec Windows 8, Microsoft a pris un pari important pour son avenir et se doit de réussir son entrée sur le marché des tablettes, sans décevoir les utilisateurs de PC classiques, ce qui risque de s'avérer difficile.

Son prédécesseur, Windows 7, fut récemment adopté et plébiscité par les entreprises et les particuliers. Ces derniers ne verront donc aucune utilité à migrer vers Windows 8, seuls les améliorations tactiles étant visibles en surface.

Quant à l’interface, elle est déroutante pour les utilisateurs, qu’ils soient novices ou expérimentés, utilisant leurs doigts ou une souris.

Mais le plus grand problème réside sur la gamme de machines vendues avec Windows 8 qui disposent de spécificités de format qui créent la confusion et ne suscitent pas la confiance nécessaire à l’acte d’achat des consommateurs.

Bien qu’il soit trop tôt pour jouer au prophète, il est trop tard pour se rendre compte des erreurs commises avec Windows 8, sur le plan de l'expérience utilisateur comme sur la gamme des périphériques proposée. Il faudra attendre plusieurs mois avant de juger de son succès ou de son échec.

Photos : Microsoft, Vidéo : HelloWindows.fr - Spot publicitaire Windows 8 "France" (YouTube)
comments powered by Disqus