Tendance

Jacques Chirac est-il une icône hype ?

Style

5 ans après avoir quitté l'Élysée, l'ancien Président Jacques Chirac est devenu une véritable icône du mouvement hype. L’est-il vraiment et pourquoi est-il en ce moment sous les feux de la rampe ?

Par Guillaume Barki,

On ne sait trop comment, on ne sait trop pourquoi, l’ancien chef de l’État Jacques Chirac est partout. Son anniversaire est relayé à la télévision et à la radio. On fait le roman-photo de sa vie, sur internet. On achète même des t-shirts à son effigie.

On a eu la puce à l'oreille en consultant le Tumblr Fuck Yeah Jacques Chirac il y a quelques mois. N'était-ce pas un polo Fred Perry que portait l'ancien chef de l'État, posant sur son bateau à moteur comme Michael Jackson posait sur la pochette de « Thriller », le pull sur les épaules en mode BCBG/preppy originel ?

Jacques Chirac

Et puis on a réfléchit, on s’est rappelé que, depuis 80 ans, le plus grand promoteur de Corona, la boisson des hipsters, c’était lui.

Et ses lunettes de revenir à la mode, au moment où les grosses montures de diplomates des années 50 reviennent en masse dans les vitrines de nos opticiens.

Non vraiment, il y a quelques chose de louche. Le président de la République le plus impopulaire de la Ve République est-il en phase de devenir le plus cool de l'histoire de France ?

Chirac a toujours été sympa

On s'en doutait un peu, quand même. On le savait déjà mangeur de choucroute, de côte de porc et buveur de bière. Ces deux éléments révélés dans une interview à Libération en 1995 lui donne une image « terroir », proche des gens qu’il a longtemps cherché.

Depuis 1993, les Guignols de l'Info l'ont tantôt fait passer pour un gentil incapable, tantôt pour un franchouillard avec un bon fond. Affalé dans son canapé, demandant une bière à « maman » Bernadette tandis qu’il regarde le foot à la TV... on est loin de l’image hype que l’on sanctifie aujourd’hui, mais voilà encore une façon de le rendre sympa.

Jacques Chirac a été le président le plus aimé et le plus détesté de la Ve République. Sa côte de popularité atteindra en juillet 2006 un score extrêmement bas de 16%. Pourtant, dès qu’il quitte le pouvoir, il devient la personnalité politique préférée des Français avec un score dépassant les 80%.

Dernière prise d’affection en date, pour l’ancien Président, il y a 3 ans, quand le Petit Journal surprend Jacques Chirac en train de flirter avec une responsable locale de Corrèze sous le nez d’une Bernadette agacée.

Enfin, ses phrases cultes refont le buzz. « What do you want ? », « Elles font pshiiit », « C’est abracadabrantesque ». C’est d’ailleurs sur la base de cette phrase que Les Festivaliers ont lancé l'Abracadabrantesque Collection. Une série de t-shirts à l'effigie de Jacques Chirac dans un style « Smooth Pimping et Suave Gagsterism » selon leurs propres mots.

Pourquoi ?

C’est une attitude qui est célébrée. À la manière de Kennedy pour le mouvement preppy, Chirac devient peu à peu l’incarnation de la classe et du décontracté des années 2010. Sur un bateau pendant les vacances ou affublé d’une couronne de fleurs pendant un voyage en DOM-TOM. Dans son salon en cravate et gilet épais ou maillot de bain sur la plage.

Chirac devient au hype
ce que Kennedy est au preppy.

Mais alors quel est ce « je ne sais quoi » qui se dégage de l’ancien Président ? On a longtemps pensé que moins Chirac ne parlait, plus il était populaire — pendant sa cohabitation avec Lionel Jospin entre 1997 et 2002 ou après son mandat en 2007. Aujourd’hui, cette analyse se confirme. Au summum de son inactivité, le personnage de Jacques Chirac devient celui de l’homme le plus sympa de la Terre.

On ne saurait donc trop conseiller à Bernadette Chirac, en ce 80e anniversaire de l’ex-président : Keep Calm and Carry On Jacques Chirac.

Photos : Fuck Yeah Jacques Chirac
comments powered by Disqus