Tendance

L'avenir est-il dans les « trucs en poudre » ?

Style
Par Guillaume Barki,

On connaissait tous le lait en poudre. Inventé en 1848, il a de nombreux avantages par rapport au lait classique. Il se conserve plus longtemps, il n’a pas besoin d’être stocké au réfrigérateur et — particulièrement au moment de sa création — il est plus facile à transporter. Le lait en poudre a également permis à l’industrie laitière de créer le chocolat au lait.

Le plus étonnant est de voir que ce mouvement du « en poudre » se prolonge jusqu’à nos jours. M. Gail Borden a-t-il initié la tendance des années hype dans le mode scientifique ? Car oui, aujourd’hui, la nourriture, les shampoings ou encore l’eau en poudre existent et ne servent pas que de support aux humoristes entre deux sketchs et « une lampée ».

La nourriture en spray

Sur le site de France Info, vous pouvez trouver dans la rubrique Alimentation — entre deux sujets admirables comme « Les Français consomment deux fois trop de sel » ou « Les Français mangent trop de fromage » — un petit dossier diffusé le 27 octobre dernier sur « Que trouverons-nous dans nos assiettes en 2020 ? ».

Le sujet commence ainsi : « Il y a quelques dizaines d’années, on disait que les hommes de l’an 2000 ne mangeraient que des pastilles [...] aujourd’hui, on assiste même au retour à des produits simples, naturels, sans colorant ».

Mais au détour d’une question posée par un jeune garçon à Louis Alexandre Granget, Directeur chez XTC World Innovation, on apprend que la nourriture en spray existe. Il n’en fallait pas plus pour que j’aille me renseigner.

Les autres trucs en poudre

En Chine, la nourriture en kit est un produit connu. En réalité, ce sont des friandises faisables à la maison.

Ça se présente comme une boîte de petit chimiste. La poudre au contact de l’eau se solidifie et forme soit des petits blocs, quand on laisse reposer, soit des formes aléatoires, comme dans la vidéo ci-dessus. Si ce sont des petits blocs — au toucher quasi-pate-à-modeler — , les Chinois aiment beaucoup les assembler pour en faire des sushis ou encore des minis-hamburgers.

Si on sort du cadre de la nourriture, le shampooing en poudre existe. Ça n’est pas un shampooing sec, c’est une poudre à mélanger avec de l’eau. Le monsieur qui en parle a malgré tout l’air assez bizarre en parlant de « poudre nomade » pour dire de manière complexe qu’elle est portable, en fait.

Si vous voulez vous procurer cette farine miracle.

Et l’eau en poudre ?

« J'ai un copain dans l'équipe, c'est un fou furieux. Le mec c'est un génie, il a inventé l'eau en poudre... »

Entre une imitation de dealer et une vanne sur la recette de l’eau — entre lesquelles l’humoriste arrive quand même à placer le mot « vache qui rit » — Gad Elmaleh nous fait part d’une découverte historique. Mais savait-il qu’elle existait réellement ?

L’eau en poudre existe
et permettrait de réduire les émissions
de gaz à effet de serre.

L’eau en poudre a été inventée en 1968 avant d’être « re-découverte » en 2006 par des chercheurs britanniques de l’Université de Hull, Royaume-Uni. Elle aurait des vertus scientifiques, qui lui permettrait de stocker du CO2. L’eau classique le fait déjà, mais l’eau sèche serait capable d’en canaliser 3 fois plus.

Pour ces scientifiques, l’eau en poudre permettrait donc de réaliser des puits à carbone afin de limiter le réchauffement climatique.

L’avenir ?

Pour en revenir à la nourriture, notre expert sur France Info explique que les Français ont « l’attente d’une certaine authenticité » de la part de ce qu’ils ont dans leur assiette.

Il semble donc qu’avant un effet de mode soudain, la nourriture dite « classique », bien que souvent modifiée dans un soucis d’hygiène, reste au goût du jour. Je viens de faire un jeu de mots sans le vouloir.

Cependant, en matière de transport ou de préparation en cuisine, la poudre fait peu à peu son chemin comme une solution très pratique.

Photo : Thamizhpparithi Maari (Wikimedia Commons)
comments powered by Disqus