Tendance

6 dilemmes résolus pour les fêtes

Style

Vous voyez ces heures que vous passez devant la glace avant une soirée ? Et bien vous risquez de passer les mêmes avant le 24, le 25 ou le 31 au soir. Pour abréger certains débats que vous pourrez avoir avec vos proches ou avec vous-même à 5 minutes de partir, The Daily French répond à 6 questions récurrentes.

Par Guillaume Barki,

Noeud pap’ ou cravate ?

Noeud pap

Vous pouvez tenter le noeud papillon, mais les risques existent. D’abord, celui qu’on vous dise toute la soirée « C’est un faux ! » car, oui, dans le prêt-à-porter, en général ils sont déjà noués. Ensuite, celui qu’il soit de travers, et malheureusement, vos yeux n’ont pas assez de portée sans une glace pour le vérifier en soirée.

Cravate tricot

Enfin, celui de vous prendre de nombreuses remarques sur le fait que vous vous êtes trop habillé. On penchera donc davantage pour une cravate. Pourquoi pas un modèle tricot, d’ailleurs ? C’est tendance et vous ferez un petit rappel avec ce fameux pull en laine que tout le monde porte l’hiver.

Cravate tricot fine bleu, 19 € chez Menlook.
Noeud papillon en velours, 16,95 € chez Zara.

Boutons de manchettes ?

Boutons de manchettes

Comme pour le noeud papillon, il vous faudra une chemise adaptée aux boutons de manchettes. Pour le noeud pap’ c’est une chemise à col cassé (bien qu’aujourd’hui, elle ne soit plus imposée), pour les boutons de manchettes, on appelle cela une chemise mousquetaire. Après, votre look doit évidemment dépendre de là où vous allez passer les fêtes. Si c’est à l’ambassade, pourquoi pas, c’est même une bonne idée. Mais même si vous y êtes addict, rangez-les en soirée ou en boîte. On est pas à l’abri d’une débauche générale.

Veste de smoking ?

C’est une coquetterie, mais on est heureux que vous commenciez à intégrer les codes. Le col de smoking est donc un détail mais qui peut vous faire remarquer. Évitez un col trop large et n’oubliez pas de choisir une veste ajustée pour garder la force de ce détail. On vous renvoie à notre article pour bien choisir votre veste.

Jean ou pantalon de costumes ?

Ce sont les F-Ê-T-E-S ! Il n’y a plus de standard. Cela dit, tout dépend, là encore, d’où vous allez passer la soirée. Si c’est dans un cadre officiel, on vous recommande évidemment le costume, ne choquez pas quelques vieilles âmes. En revanche, si tout cela ne se résume qu’à une soirée entre amis, ne soignez pas trop votre look, ça va de soi. D’abord parce qu’ils vous feront la remarque d’en avoir trop fait, ensuite parce que, là aussi, l’état de votre tenue n’est pas garantie à l’issue d’une soirée entre amis.

Chaussures de ville ou basket ?

Chaussures

Vous avez fini de toujours poser les mêmes questions ?! Là encore, vos baskets sont vos meilleurs amis dans un cadre décontracté et vous ferez plus belle impression avec des chaussures de ville dans d’autres situations. Après, les hybrides existent. Les teintes de marron et de beige sont tendance en ce moment, elles se marient aussi bien que des chaussures bleues ou noires avec un jean.

Chaussures montantes homme, 64,90 € chez Eram.

Que mettre par-dessus tout ça ?

En voilà une bonne question ! Bon soyons clairs : qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il fasse simplement froid, on vous déconseille de vous ramener sans épaisseur supplémentaire à votre soirée. On oublie souvent que le costume supporte très mal les intempéries. Après la flotte, des bulles peuvent se forment sur votre veste... et c’est i-rré-ver-sible !

Tout d’abord, on vous déconseille le blouson qui va déformer votre veste (surtout si vous l’enfilez en vitesse alors que vous êtes en retard). Ensuite vous avez deux possibilités : soit vous jouez la carte de l’individu classe en toutes circonstances, avec un beau manteau classique type trench coat ; soit vous faites l’effet de surprise avec une doudoune, en total contraste avec votre look, que vous enlevez pour surprendre vos interlocuteurs avec la magnifique tenue que vous cachiez. C’est moderne, mais c’est risqué.

Dessin : Guillaume Barki, Photos : Zara, Menlook, La Maison du Bouton de Manchette, Eram
comments powered by Disqus