Facebook : un ravalement de façade vital

Technologie

Il était temps ! Après avoir présenté il y a quelques mois son nouveau module de recherche, le réseau social californien s’apprête à déployer la nouvelle mouture de son flux d’actualité. Un grand ravalement de façade qui est devenu une necessité, reste à savoir si les utilisateurs ne seront pas trop chamboulés, les messages de protestations ne devraient pas se faire attendre.

Par Eric Azara,

Le cas Facebook est similaire au moteur de recherche Google. L’aspect graphique et ergonomique est tout aussi marqué que statique. Cette stabilité visuelle qui perdure au fil des années rend toute tentative de changement complexe, car il n’est jamais très bon de bousculer les habitudes des utilisateurs lorsqu’ils utilisent un service ou un produit qui évolue si peu.

Le dernier exemple en date pour Facebook est la Timeline. Cette dernière a pris la relève d’une page de profil désordonnée où tout repères de temps étaient absent, pour apporter aux utilisateurs la possibilité de consulter leurs publications et événements de manière simple à l’aide d’un classement par mois et année. Qu’à cela ne tienne, beaucoup d’utilisateurs se sont plaint de la Timeline et s’en plaignent encore aujourd’hui.

On atteint le summum du ridicule lorsque les utilisateurs se plaignent de l’évolution ou de la suppression d’une fonctionnalité contre laquelle ils avaient déjà protesté auparavant... mystère des Internets.

Un changement nécessaire

La refonte du flux d’actualité qui n’est ni plus ni moins que la page d’entrée de Facebook, arrive au moment où une lassitude envers le réseau social commence à s’installer. Il faut dire que malgré l’arrivée de la Timeline et des évolutions au compte-gouttes, l’apparence de Facebook n’a jamais connue de grande révolution.

Une typo Lucida Grande 8pt trop petite, des contenus peu mis en avant, l’absence de différence entre des publications personnelles et des publications de pages ont contribués à une absence de clarté provoquant un malaise chez l’utilisateur. Si la popularité de Google+ est faible, ce dernier avait pour atout de proposer une ergonomie plus moderne et aérée que Facebook, mais visiblement, cela n’a pas permis de contribuer à son succès, l’essentiel étant la communauté.

Résumé de ce qui va changer

Premier point souligné précédemment, la typo. Sur Mac, Lucida Grande laissera sa place à Helvetica et sur PC, Arial prendra la relève de Verdana. On passe également d’un caractère général de 8pt à 12/13, ce qui apportera un confort de lecture non négligeable.

Bien que la typo soit un détail important, ce n’est pas le plus grand changement de ce nouveau flux d’actualités. Sans doute dans la volonté d’uniformiser les interfaces web et mobile, le flux integrera une barre verticale sur la gauche. Cette dernière permettra d’accéder aux fonctionnalités du réseau, aux applications et jeux installés et aux contacts pour les sessions de chat.

Facebook devices

La taille élargie du site permet d’afficher de manière plus espacée et mieux proportionnée les contenus photos et vidéos. Les actualités et événements se distinguent des publications personnelles avec l’usage de pictogrammes et typographies différentes.

Le nouveau flux sera prochainement déployé, vous pouvez vous inscrire sur la liste d’attente et découvrir les nouvelles fonctionnalités en détail sur la page Newsfeed.

Photo : Facebook
comments powered by Disqus