Police du Style

La mode des chemises « XOOS »

Style

Qui sommes-nous pour dire ce qui est bien ou mal ? Ce qui est beau ou laid ? Personne, si ce n’est des bloggeurs qui donnent leurs avis. Et c’est ce que nous allons faire aujourd’hui avec (roulement de tambours) la chemise fantaisie !

Par Eric Azara,

Attention, nous n’allons pas y aller par quatre chemins, les lignes qui suivent dénoncent. Voyez-vous, la chemise est, en soit, un symbole de simplicité et d’élégance qu’il est facile de porter dans n’importe quelle situation, au boulot comme le week-end. Mais, pour une raison que nous ignorons, nous avons vu fleurir un nouveau genre de chemise auquel il faut mettre un terme.

Qu’est-ce qu’une chemise XOOS ?

L’équation est simple : prenez une chemise, doublez ou triplez son nombre de boutons (des boutons carrés de préférence, rond c’est trop mainstream), ajoutez-en sur les côtés du col, utilisez des motifs à rayures diagonales ou un jeu de couleur très contrasté comme rose et noir. Reprenez le col et montez-le de trois centimètres, histoire de prendre de la hauteur et vous obtenez ceci...

Chemise fantaisie

La chemise XOOS, aussi appelée « fantaisie » part d’une bonne intention, celle d’apporter une touche de d’originalité à un vêtement souvent uni ou à carreaux. En fin de compte, on se retrouve avec une chemise remplie de fioritures, au rendu vulgaire.

Le piège : se laisser tenter

Nous vous déconseillons ce genre de chemises, si vous ne voulez pas passer pour un business man bling-bling ou un beauf du Macumba Night.

Cependant, il est très facile de se laisser tenter par ce genre de pièce en magasin, car le rendu a visuellement un fort impact, ce qui vous amènera à dire « Oh ! Mais quelle belle chemise ! ». Mais en fin de compte, rien n'égale la force de simplicité. Il existe des tas d’autres alternatives pour attirer l’oeil sur notre tenue, sans pour autant faire saigner des yeux les gens que nous croisons, ou voulons séduire.

Photos : Chemise-homme.com
comments powered by Disqus