Quand la politique influence le look

Style

« L’habit ne fait pas le moine »... cette expression est-elle encore valable de nos jours ? Tant notre milieu social, nos centres d'intérêt influencent nos goûts culturels comme vestimentaires. Le milieu social ayant parfois un rapport avec l’orientation politique, on peut attribuer certains stéréotypes vestimentaires à des idées et partis. Nous avons dressé le bilan !

Par Eric Azara,

Le jeune pop’

Particularité du jeune pop’ : il est facilement reconnaissable, quelque soit la saison. L’hiver, il porte des mocassins, l’été, des tongs qui laissent des « U M P » dans le sable. Lorsqu’il n’est pas en polo Ralph Lauren en train de faire un lip dub, le jeune pop’ a cette sale manie de porter une chemise avec un pull posé sur les épaules. Il ferait mieux de s’inspirer de son oncle Jacques. Il vient peut-être de la Corrèze, mais il est au top en ce qui concerne sa « street credibility ».

Les essentiels du look jeune pop’

- Polo Ralph Lauren : 125€
- Bermuda Lacoste : 85€
- Mocassin Geox : 109€
- Rayban Wayfarer solaire : 116 €
Total : 435€ (sans la Rolex, on s’est dit que c’était trop cliché)

Le bobo de gauche

Attention, le bobo de gauche a un look parfois proche du hipster parisien, ce qui lui fait un point commun avec le jeune pop’ : les Wayfarer. Le bobo de gauche aime aussi les chemises, mais sans pull sur les épaules, portées avec des pantalons de couleur : rouge, rose ou rouille. Question chaussures, le bobo de gauche porte des Desert boots. C’est définitivement un look d’hipster, ce qui nous amène à soulever une question de société : les hipsters sont-ils tous de gauche ?

Les essentiels du look bobo de gauche

- Chemise classique : 30€
- Pantalon chino coloré : 40€
- Desert boots : 70€
- Rayban Wayfarer : 116 €
Total : 256€

L’écologiste

Pour rien au monde il ne voudrait faire de mal à Dame Nature en polluant l’atmosphère, en dépit de la pollution visuelle qu’il nous impose. On peut résumer le look de l’écologiste au style hippie des années 70. Tee-shirt coloré ou pull en alpaga pour le haut, jean découpé en short et sandales en cuir pour le bas. Difficile d’estimer le coût du look de l’écologiste, il peut coûter quelques dizaines d’euros, voire plusieurs centaines si la marchandise est issue du commerce équitable.

Le gauchiste alternatif

Politiquement parlant, il se réclame de la vraie gauche, celle proche du petit peuple. L’apparence, ça lui est égal, mais il a tout de même quelques codes essentiels suffisants pour se donner un look identifiable. Le gauchiste alternatif porte du rouge, en écharpe de préférence pour rendre hommage à Tonton. Toujours en jean, il a parfois des Kickers aux pieds, sans doute la pièce la plus coûteuse de sa garde-robe. Notons cependant que la jeune génération tend à mixer ce look avec celui du bobo de gauche et de l’écologiste.

Les essentiels du look gauchiste alternatif

- Écharpe rouge : 20€
- Kickers : 80€
Total : 100€

Illustrations : Guillaume Barki
comments powered by Disqus