Point de vue

Ne soyons pas chauvins, soyons fiers !

Style
Par Eric Azara,

C’est l’histoire d’un français et d’un américain qui parlent voitures. Chacun vante avec la même grande conviction la voiture de son pays, à une nuance prêt :
L’américain dira que sa voiture est la meilleure car elle peut encaisser le climat aride des déserts du grand Ouest, tout en consommant peu de carburant. Le français, la plupart du temps, dira que sa voiture est une bonne voiture car elle est française et n’ira pas plus loin question arguments.

Voilà la différence entre la fierté et le chauvinisme. Au delà d’une question de style, il s’agit aussi d’un sujet de société. Nous ne pouvons pas continuer à vanter les mérites de ce que nous faisons et de ce que nous sommes, avec pour seul argument : « c’est français » !

On a pu recenser une montée du chauvinisme depuis qu'on nous a martelé le concept du « Made In France », durant la campagne présidentielle de 2012 . L’intention était louable, mais ne peut s’appliquer partout. Sur l’aspect technologique par exemple, qui serait prêt à acheter une tablette Archos contre un iPad, même pour défendre l’économie du pays ?

Arnaud Montebourg — Le Parisien Magazine

Alors ne soyez pas chauvins, soyez fiers, vous n’en sortirez que grandi, notre pays aussi. À la question « Qu’est-ce qu’être fier ? », cela ne signifie pas forcément que vous êtes obligé de poser avec une marinière et un mixer comme Arnaud Montebourg.

Nous avons des tas de raisons d’être fiers de notre pays : Si vous ne pourrez vanter la supériorité de votre Clio Campus face à un ami américain, vous pourrez lui dire que chez nous, l’accès à Internet + Téléphone + TV ne coûte qu’une vingtaine d’euros contre plusieurs centaines de dollars chez lui ! BIM !

Sans oublier la gastronomie française, qui a fait en 2010 son entrée au patrimoine immatériel de l'humanité, la musique, qu'elle soit classique ou électro, influence au-delà des frontières, tout comme notre langue qui — malgré les anglicisme présents chez nous — est toujours perçue comme romantique et devient de plus en plus tendance. À ce sujet, lorsque nous disons « Fake », les américains disent « Faux ».

PS : À propos de la marinière, nous vous la recommandons quand même pour cet été, c'est toujours tendance.

Illustration : Guillaume Barki, Photo : Le Parisien
comments powered by Disqus