Campo Formio, comic underground

BUZZ & WTF

Depuis plusieurs mois, la station de métro de la ligne 5 « Campo Formio » fait l’objet de nombreuses moqueries sur la toile à cause d’un panneau pas comme les autres écrit en Comic Sans MS.

Par Eric Azara,

« Et alors ? » me direz-vous. « Qu’est-ce que cela peut faire qu’un panneau ne soit pas écrit avec la même typo que tous les autres ? N’y a t’il pas des sujets d’actu plus importants ? Certains n’ont même pas de stations de métro ! Vous devriez être content, vous les parigots toujours raleurs ! ». Et bien nous vous répondrons qu’il n’y a pas de petites injustices. Les usagers de la station Campo Formio ont droit à des panneaux normaux !

Comic Sans Goût

Qu’elle soit utilisée sur les Internet, sur des affiches pour des vides greniers ou bien même sur les présentations scientifiques très sérieuses du C.E.R.N., la Comic Sans déchaîne toujours autant de violence et de rejet, 18 ans après sa création par Vincent Connare pour un logiciel Microsoft... destiné aux enfants.

Si cette fonte est tellement détestée, c’est parce que les gens qui l’emploient ignorent qu’on n’utilise pas la Comic Sans comme on utiliserait de l’Helvetica. Et c'est comme cela qu'on la retrouve sur les quais de la station Campo Formio alors qu'une typo plus neutre aurait fait l'affaire.

Ramdam en ligne

On ne compte plus le nombre de tweets d’usagers surpris ou exaspérés par le comique panneau de Campo Formio, actuellement, une pétition fait état de plusieurs centaines de signatures afin de mettre un terme à cette humiliation typographique envers les usagers de la ligne 5.

Imaginez ces milliers de personnes qui transitent chaque matin par la station Campo Formio pour se rendre sur leur lieu de travail, obligés d’affronter le regard si innocent et ridicule de la Comic Sans MS ! Ne méritent-ils pas un peu plus de dignité ? À quand le pass Navigo en Comic avec Clip-Art, designé par Starck avec Word 97 ?

Navigo

Mais que veulent-ils au juste à la RATP ? Que l’on devienne la risée du monde, que nous soyons moqués par les Londoniens et les New-Yorkais soigneusement vétus de Gill Sans et d’Helvetica ? Mais où est donc passé le style Art Nouveau ? Nous voulons un Paris en Bodoni, pas en Calibri !

Photo : © The Daily French / Simon Carton
comments powered by Disqus