Décryptage

Stratégie de com, la roue tourne pour Microsoft

Technologie
Par Eric Azara & Anthony Bodin,

Depuis le début des années 90, Microsoft est le leader incontesté en terme de part de marché sur tous les micro-ordinateurs de la planète. Une situation de monopole qui a probablement causé quelques latences sur les innovations, et c'est Microsoft qui en paye le prix avec un retard sur le secteur de l'informatique tactile.

Le premier à devoir lutter contre le monopole de Windows fût Apple. Depuis le début du PC, elle a enchaîné les publicités comparatives toutes aussi féroces les unes que les autres. Le dernier exemple date du milieu des années 2000, avec la campagne « I'm a Mac ».

Cette série de spots (parfois controversés) illustre les différences existantes entre un PC et un Mac par le biais de personnalités diamétralement opposées : un jeune homme cool et une sorte de bureaucrate ringard incarnent respectivement le duo Mac / PC.

On avait donc l'habitude de ce genre de publicités avec Apple, mais la semaine dernière, surprise ! Microsoft s'est essayé à l'exercice de la publicité comparative…

Comme pour la pub « I am a Mac » le ton est volontairement impertinent, et sur la forme, ça marche. Microsoft parviendrait presque à ringardiser l'iPad avec sa tablette Windows 8 capable d'exécuter plusieurs tâches en même temps, comme un vrai ordinateur, tandis que l'iPad peine à nous faire jouer quelques notes de Choppin avec l'aide de l'assistant Siri...

Bien que réussie, cette campagne officialise pourtant un terrible désaveu pour Microsoft. Se voyant obligé de comparer ses produits face à ceux d'Apple, Microsoft montre ainsi qu'elle n'est plus, comme elle l'a été dans les années 90, en position de leader dans le paysage de la micro-informatique qui se dessine et doit aujourd'hui se contenter d'être un simple challenger.

Cependant, tout n'est pas perdu pour Microsoft et rien n'est gagné pour Apple. iOS accuse depuis des mois de nombreuses critiques sur le manque d'innovation et la lourdeur de l'interface, deux points sur lesquels Microsoft s'en sort plutôt bien aujourd'hui. Désormais, le « Switch » PC à Mac peut se faire dans les deux sens.

Photos : © Microsoft, Apple
comments powered by Disqus