Instagram : Retro, photo, video.

Technologie

Après un rachat contesté par Facebook, hors de question que l’application la plus rétro et « mainstream » se fasse voler son leadership d’hipsteritude par Vine. 5, 4, 3, 2, 1... ça tourne !

Par Eric Azara,

On a vu la rumeur circuler depuis quelques jours sur le net et c’est finalement arrivé, Instagram permet dès aujourd’hui de faire de la vidéo. Fraîchement racheté par Facebook et ce après de nombreuses inquiétudes de la communauté sur les questions de vie privée, l’application évolue et compte bien ne pas se faire voler la vedette par Vine.

Quand le propriétaire d’Instagram cherche Twitter.

Ce n’est pas l’amour fou entre Facebook et Twitter. Depuis plusieurs mois déjà, les liens des photos Instagram postées sur Twitter n’affichent plus d’aperçu, obligeant les utilisateurs à cliquer sur le lien pour voir les clichés. Quelques temps après ce blocage, Twitter a proposé une mise à jour de son application, permettant d’envoyer des photos avec des effets rétro à l’image de ce que fait Instagram. On ne peut pas dire que le succès fut au rendez-vous.

Au grand jeu du « Je te pique une fonctionnalité que je trouve cool et qui risque de me ringuardiser si je ne fais pas pareil », Facebook a tout récemment intégré les #hashtags (ou mot-dièse si vous préférez) et n’a pas manqué de repérer la fraîche popularité de Vine, édité par Twitter.

Face à Vine, Instagram
doit rester dans le mouvement.

Hors de question donc de laisser sa nouvelle acquisition perdre en popularité, et d'autant moins par une application conçue par son grand concurrent du moment. On peut tout de même féliciter la réactivité de Facebook, il ne manquerait plus que Google+ rejoigne la bataille.

Ce que va changer la vidéo

En plus de permettre à Instagram de rester dans le coup, la vidéo apporte un grand plus. Désormais, vous pourrez admirer les couchés de soleil, cafés, chiens et exhibition de vos amis en images qui bougent. De quoi attiser la curiosité des sociologues 2.0 et faire la une du 20h de la télé publique dans un an.

Tout comme Vine, la limitation du temps est présente, faisant partie du concept de capture instantanée. Instagram vous permet de publier 15 secondes de vidéo, avec la possibilité (tout comme Vine) d’enregistrer plusieurs plans séquences. Et tout comme Vine, notre grand regret est que vous ne pouvez pas envoyer de vidéos déjà capturées, l’enregistrement doit se faire en direct et depuis Instagram.

Ah oui, on vous précise quand même qu’il est possible d’appliquer à vos futurs court-métrages des filtres rétros, comme pour les photos, il y en a 13 au total.

Illustration : The Daily French
comments powered by Disqus