Point de vue

Apple ne doit pas tomber dans le piège du Low-cost

Technologie

Depuis des mois, les spécialistes high-tech entretiennent la rumeur d'un iPhone low-cost pour contrer la concurrence Android et sa gamme tout budget. Cependant, faire dans le low-cost n'est pas dans l'ADN d'Apple et pourrait bien entacher sa réputation.

Par Eric Azara,

Il n'y a pas que l'iPhone 5S (ou 6, à vous de voir…) qui est attendu. Un iPhone low-cost, également nommé "Lite" fait parler de lui depuis des mois. Apple prévoirait donc de sortir un téléphone plus accessible afin de toucher un public large face à la plateforme Android. Cette dernière grignote en effet de plus en plus de parts de marchés avec une palette de téléphones allant du bas au haut de gamme.

iPhone lite

Une concurrence qui obligerait Apple à proposer une offre de smartphones plus large afin de rester un acteur majeur du secteur, mais à quel prix ?

Apple, une marque de luxe ?

Les détracteurs de « la firme à la pomme » diront que tout son succès réside dans le marketing. Si c'est un raccourci, ça n'est pas entièrement faux. Depuis des années, Apple cultive l'image d'une marque d'excellence (voire de luxe), dont seuls quelques personnes peuvent se procurer les produits à un prix plus cher que la moyenne, créant un sentiment d'appartenance à une communauté.

La communication d'Apple est
celle d'une marque de luxe

C'est exactement la même approche marketing qu'utilisent les marques de luxes grand public. L'idée réside uniquement dans le prix. Un polo avec un crocodile brodé ne peut être au même prix qu'un polo sans marque. Sans quoi, il donnerait l'image d'un bien facilement accessible, donc, suscitant moins d'envie.

Ce n'est pas nouveau, les grandes marques jouent du côté matérialiste qui réside en chacun de nous, créant autour du produit une aura qui n'a que pour niveau celui du prix. En définitive, si Apple propose une gamme de téléphones « low-cost », comme le prétendent les rumeurs, elle sera reléguée comme un fabriquant parmi tant d’autres sur le plan de l'image et du marketing.

Situation dramatique, si elle se confirme, pour une société ayant perdu il y a peu son chef charismatique et qui doit continuer à affirmer son engagement de qualité et d'innovation. Entre préserver son image de marque et étendre ses parts de marchés en s’ouvrant à un public plus large, Apple doit jouer les équilibristes pour rester leader.

Illustration : The Daily French, Simulation 3D : © Martin Hajek
comments powered by Disqus