Le lapin RATP, 35 ans qu'il a les doigts dans la porte

Culture

Si vous habitez ou travaillez à Paris, vous avez sans doute remarqué qu'un drôle de lapin ornait les vitres du métro. Qui est-il, quel est son réseau ? Nous avons mené l'enquête. The Daily French, « parisianiste » ? Nooon !

Par Eric Azara,

Avez-vous déjà vu un lapin prendre le métro ? Non ! Désolé de réduire à néant vos illusions de gosses, mais un lapin, ça ne prend pas le métro ! 1. Parce qu’il n’a pas les moyens de claquer 130 euros par mois dans un Navigo. 2. Sa morphologie risque de lui poser bien des problèmes pour le valider. Déjà que pour nous, bipèdes, c’est un exercice parfois périlleux.

Mais à mort la réalité trop ennuyeuse, le but ici est d’interpeller les enfants sur les dangers de la vie urbaine avec un peu d’I-M-A-G-I-N-A-T-I-O-N. Pour ce faire, la RATP et une agence de com n’ont rien trouvé de mieux que d’utiliser l’image d’un lapin debout, aux couleurs hallucinogènes. Et ça fait trente-cinq ans que ça dure.

Lapin RATP



Trente-cinq ans que ce lapin orne les vitres du métro de la capitale. Son apparence a été amenée à changer plusieurs fois au cours de son existence. Le dernier dessin en date remonte au milieu des années 80 et fut exécuté par Serge Maury. On aura par la suite attribué le prénom du dessinateur au lapin. Car oui, en plus de marcher debout sur deux pattes, il a un prénom ! Logique.

Si les traits du lapin ont été modernisés au fil des époques, le message en revanche est toujours resté le même :

Attention ! Ne mets pas tes mains sur la porte, tu risques de te faire pincer très fort.

Le ton bienveillant et l’usage du tutoiement renforcent la crédibilité du message.

Le lapin, un complot international ?

Oui, nous nous posons des questions sur un éventuel complot de propagande international de la RATP visant à conquérir le monde à l’aide de son lapin maléfique. Pour preuve, l’influence du rongeur dépasse largement les frontières de la capitale. Il serait présent dans le métro de Lille, le Mont-Blanc express à Chamonix et même au Japon, à Tokyo, où il est grimé en chat !

Lapin RATP

Vous remarquerez que le lapin mâle a des poils de couleur rose. S’agit-il d’une propagande pour la théorie du djendeur ?!

Street culture et détournements

Un complot ? Non ! Tout cela n'est que fiction. Si on ne peut que douter de sa vocation de propagande, Serge le lapin est un élément qui interpelle les passagers, au point d'être devenu un symbole de la street culture parisienne. En tant qu’artefact du quotidien, il est en proie à de nombreux détournements qui renforcent son aspect comique, plus que pédagogique.

Tee-shirt Lapin RATP

Tee-shirt Jack le Black, 39€ chez Citadium

Ces détournements prouvent à quel point il est devenu une figure populaire et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Que ceux qui craignaient de le voir partir à la retraite après 35 années passées les doigts dans la porte se rassurent, Serge le lapin est toujours présent dans les nouvelles rames mises en place par la RATP.

Photo : Elliot Moore (CC BY-SA 2.0)
comments powered by Disqus