L'édito

Le FN est-il le premier parti de France ?

News
Par Alexandre Foucault,

À moins que vous n’habitiez dans une grotte au fin fond du Pérou, vous n’avez pas pu passer à côté des résultats de l’élection européenne de dimanche soir. Onde de choc, tremblement de terre, avec pour épicentre la France. Le Front National de Marine Le Pen est arrivé en tête avec plus de 25% des voix.

Ce soir là, la classe politique a fait mine de prendre ses responsabilités. Les non-votants, eux, se sont indignés du résultat sur Twitter. Ces deux types de personnes ont fait valoir, certainement pour se soulager la conscience, que le Front National n’est pas le premier parti de France mais que « le premier parti de France, c’est l’abstention » ou que ce sont « 25% des votants qui ont placé le FN en tête et non 25% des Français ».

L'abstention, premier
parti de France ?

Seulement cet argument est faux, archi-faux, si l’on en croit l’article 3 de notre Constitution de 1958. Selon elle « la souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par ses représentants ».

Autrement dit, les Français délèguent leur voix à des représentants choisis démocratiquement par une élection. Or dans une démocratie, seuls les suffrages exprimés lors d’un vote peuvent prétendre incarner réellement l’ensemble des Français.

Ainsi, peu importe le taux d’abstention, il est vrai et juste d’affirmer que 25% des Français ont placé le Front National en tête, n’en déplaise aux twittos et aux politiques. Les abstentionnistes ont choisi de ne pas participer donc de ne pas s’exprimer. Ils ne peuvent pas se plaindre que des représentants qu’ils n’aiment pas parlent au monde en leur nom.

Aucun parti ne peut
prétendre être le
premier parti de France

Pour autant peut-on dire que le FN est le premier parti de France ? Non plus. D’ailleurs aucun parti ne peut prétendre être le premier parti de France.

On peut être premier parti à une élection précise, en terme de subventions, ou en nombre de militants, mais on ne peut pas le dire de manière générale. D’autant plus que lorsqu’on vote, c’est pour une personne ou une liste de personnes, pas pour un parti.

Alors quel critère doit-on prendre en compte pour considérer qu’un parti est le premier parti de France ? Est-ce le résultat à la dernière élection ou le parti qui a le plus de majorité dans les différentes institutions ? Et dans ce dernier cas doit-on compter seulement le parlement ou l’ensemble des conseils élus ?

Vous voyez donc bien que la réponse à cette question est impossible à fournir de manière objective. Le FN n’est pas le premier parti de France car le premier parti de France n’existe pas.

Couverture : The Daily French
comments powered by Disqus